berlinwallGettyImages113976143 Patrick PIEL/Gamma-Rapho via Getty Images

La montée du nationalisme après la chute du mur de Berlin

BERLIN – La chute du mur de Berlin dans la nuit du 8 novembre 1989 a considérablement et brutalement accéléré l'effondrement du communisme en Europe. La fin des restrictions au voyage entre l'Allemagne de l'Est et de l'Ouest a porté un coup fatal à la société fermée de l'Union soviétique. De la même façon, elle a été un point culminant pour l'essor des sociétés ouvertes.

Je me suis alors impliqué dans ce que j'appelle ma philanthropie politique une décennie auparavant. Je suis devenu un défenseur du concept de société ouverte, qui m'a été inculqué par Karl Popper, mon mentor à la London School of Economics. Popper m'avait appris que la connaissance parfaite était hors d'atteinte et que les idéologies totalitaires, qui prétendent être en possession de la vérité ultime, ne pouvaient prédominer que par des moyens répressifs.

Dans les années 1980, j'ai soutenu des dissidents durant l'empire soviétique et en 1984 j'ai été en mesure de créer une fondation dans mon pays natal, la Hongrie. Cette fondation a fourni un soutien financier à toute activité qui n'était pas une initiative de l'État à parti unique. L'idée était qu'en encourageant les activités hors parti, les gens prendraient conscience de la fausseté du dogme officiel - et cela a fonctionné à merveille. Avec un budget annuel de 3 millions de dollars, la fondation est devenue plus forte que le Ministère de la Culture.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/h5GMhA5fr;