Occuper le gouvernement

NEW YORK – Les discussions à propos de l’influence des médias sociaux sur la politique ont trop tendance aujourd’hui à mettre l’accent sur la prise de conscience : les gens adoptent les médias sociaux, découvrent qu’ils ne sont pas seuls, commencent à protester et en fin de compte, leur « révolution Facebook » renverse les pouvoirs établis. Mais que se passe-t-il ensuite ?

En tant qu’investisseur providentiel dans des jeunes entreprises innovantes et philanthrope occasionnel, j’ai la chance de pouvoir voyager dans le monde et parler avec des personnes éloquentes qui me donnent une vision claire, non officielle de la manière dont fonctionnent réellement la plupart des pays. C’est un tableau déprimant. J’ai visité près de 70 pays et découvert près de 70 manières de mal gouverner.

Plusieurs de ces pays tiennent des élections ; mais comme il a été dit à propos de la Russie, même si les candidats changent, le résultat est prévisible. Il arrive fréquemment qu’un seul individu ou un petit groupe de personnes détiennent le pouvoir absolu. Des entreprises qui semblent indépendantes sont en fait inféodées à des membres du gouvernement qui prennent en général une part des bénéfices au passage.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/rtu8PkG/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.