0

Obama et l'arme nucléaire

CAMBRIDGE – L'annonce de la présence d'une installation secrète d'enrichissement de l'uranium au sein d'une base militaire iranienne renforce la volonté du président Obama de placer la prolifération nucléaire en tête des grandes questions mondiales ; 2010 sera en cela une année critique.

En septembre, tant aux Nations unies qu'au sommet du G20 à Pittsburgh, de nombreux pays ont convenu de travailler sur la question nucléaire soulevée par Obama. C'est à ce moment là que l'on a appris que l'Iran avait construit en secret une deuxième usine d'enrichissement susceptible de produire de l'uranium suffisamment enrichi pour fabriquer la bombe.

Début octobre, des officiels iraniens ont rencontré à Genève des représentants des membres permanents du Conseil de sécurité (plus l'Allemagne) et ont accepté d'autoriser l'Agence internationale de l'énergie atomique à inspecter cette usine secrète jusqu'ici. Ils ont également déclaré qu'ils exporteraient leur uranium faiblement enrichi à l'étranger pour y être transformé en combustible nucléaire.

Si ces mesures sont appliquées, cela représentera un grand pas en avant. On a pu craindre que l'Iran ne dénonce le Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) afin d'utiliser ses usines d'enrichissement pour produire la bombe. On ne sait pas encore si ces déclarations vont se traduire en actes.