Obama se tourne vers le sud

MEXICO – L’actuel déplacement du président américain Barack Obama en Amérique Latine sera probablement pauvre en substance, riche en emphase et en symbolisme, et pourrait donner lieu à quelques annonces qui affecteront les entreprises américaines dans la région. Plus important, il verra de réelles réussites, et comment l’Amérique Latine dans sa globalité a changé.

Le principal changement est que l’Amérique Latine est en train de se scinder en deux. En effet, ceci pourrait bien être le tout dernier voyage qu’un président américain entreprend en « Amérique Latine ». Les prochaines visites se feront soit en Amérique du Sud, soit au Mexique et dans le bassin carribéen.

Le succès du Chili est déjà quelque peu daté, même s’il inspire encore. Plus de deux décennies de régime démocratique et de croissance économique guarantissent pratiquement qu’en maintenant ce cap, le pays parviendra à franchir le premier palier du statut de pays développé d’ici 2020.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/Mt66oCf/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.