Réinitialiser la sécurité nucléaire

VIENNE – En ces temps de tempêtes économiques, de potentielles pandémies, et de troubles civils généralisés, il n’est pas surprenant que tant de personnes partout dans le monde considèrent encore que la plus grande menace de l’humanité reste le conflit nucléaire.

Et à raison. Imaginez les effets potentiels d’une explosion nucléaire de 50 mégatonnes, comparable à celle de la Tsar Bomba qui a explosé en octobre 1961, faisant éclater des vitres à quelques 900 kilomètres (560 miles) de là et projetant un nuage atomique au-dessus de la stratosphère.

Les accords internationaux comme le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, ainsi que l’humeur de bonne volonté générale émergée à l’issue des années de guerre froide ont peut être convaincu qu’une telle arme ne serait jamais utilisée en situation de combat. Mais il devient de plus en plus clair que le pire n’est peut-être pas encore tout à fait écarté.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/iodh4fc/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.