campanella22_Getty Images_putin Getty Images

La nostalgie a la peau dure

MADRID – Avant la pandémie, la nostalgie a joué un rôle de premier plan dans la politique mondiale. Donald Trump a accédé au pouvoir en promettant de « rendre sa grandeur à l'Amérique » et les partisans du Brexit ont remporté leur bataille politique en partie en idéalisant le passé impérial de la Grande-Bretagne. Alors que le président chinois Xi Jinping a appelé à un « grand rajeunissement du peuple chinois », le président turc Recep Tayyip Erdoğan a poursuivi ses ambitions néo-ottomanes et le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a déploré les pertes territoriales de la Hongrie après la première Guerre mondiale.

Ces tendances ont été mises en suspens lorsque la pandémie a forcé tout le monde à se concentrer sur une crise plus immédiate. Mais à présent que la COVID-19 passe progressivement au second plan, la nostalgie revient en force. Le président russe Vladimir Poutine a poussé cette forme de politique à l'extrême en justifiant sa guerre d'agression contre l'Ukraine selon le faux prétexte que le voisin de la Russie « fait partie intégrante de notre propre histoire, de notre culture et de notre espace spirituel ».

Comme c'est le cas dans les récits de nostalgie, le récit de Poutine se caractérise par un « âge d'or », suivi d'une « grande rupture », conduisant à un état actuel de mécontentement. L'âge d'or était l'Empire russe, dont l'Ukraine était une satrapie entièrement intégrée. La rupture est survenue lorsque Vladimir Lénine a créé une fédération de républiques nationales soviétiques à partir de la diversité ethnique de l'ancien empire russe. Selon Poutine, il s'ensuit que « l'Ukraine moderne a été entièrement créée par la Russie ou, pour être plus précis, par la Russie communiste bolchevique ». Enfin, le mécontentement actuel est attribué à la persistance de cette séparation. Comme Poutine l'a déclaré en mars 2014, « Kiev est la mère des villes russes. La Rus' antique est notre source commune et nous ne pouvons pas vivre sans nous-mêmes. »

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/NtCY9YFfr