children warzone UN photo/Flickr

L’escalade des conflits dans le monde arabe

BEYROUTH – Les violences qui se déchaînent dans les pays arabes depuis quatre ans pourrait bien ne constituer qu’un avant-goût de ce qui nous attend. L’escalade de brutalité et les actions entreprises par les gouvernements exercent une pression considérable sur les citoyens de la région. Si le cours des choses n’évolue pas, nous pouvons nous attendre à voir éclater de nouveaux conflits, et surgir une nouvelle vague de soulèvements – cette fois beaucoup moins pacifique.

Jamais depuis la fin de la Première Guerre mondiale le monde arabe n’avait connu de bouleversements aussi importants. Les conflits frappent désormais pas moins de neuf pays arabes, l’ampleur du carnage atteignant un degré d’inhumanité indescriptible. Les tensions s’accentuent au sein même d’États a priori en paix. Tout un système de valeurs ancestrales s’érode peu à peu, tandis que se fissurent des fondations sociétales autrefois immuables.

Les combats qui s’opèrent en Syrie, en Irak, au Soudan, en Libye et au Yémen, viennent morceler des communautés tout entières. L’épuration ethnique perpétrée par l’État islamique réduit en poussière plusieurs siècles d’entremêlements religieux, ethniques et culturels, portant à près de deux millions le nombre de personnes aujourd’hui chassées de leur foyer.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/alBcHmx/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.