9

Enfants en souffrance, pays en souffrance

NEW YORK – Les enfants constituent la ressource la plus vitale de tout pays. Ceci n’est pas seulement vrai moralement, mais aussi économiquement. Pour un pays, investir dans la santé, l’éducation et les compétences des enfants offre les meilleurs retours économiques possibles. Un nouveau rapport de l’UNICEF présente la liste des pays à hauts revenus qui parviennent le mieux à réaliser ces investissements – et ceux qui sont les moins performants en la matière.

L’étude comparative Child Well-Being in Rich Countries (Le Bien-être des enfants dans les pays riches,) adopte une approche holistique sur les conditions de vie des enfants aux Etats-Unis, au Canada, et en Europe – soit dans un ensemble de 29 pays. Les pays les mieux classés, dans lesquels les enfants s’en sortent le mieux, sont les démocraties sociales d’Europe occidentale. La Hollande arrive en première position, suivie de la Norvège, l’Islande la Finlande la Suède et l’Allemagne.

La fin de ce classement réserve une énorme surprise : les Etats-Unis, la plus riche économie du monde, est à la 26ème place, suivis de trois pays nettement plus pauvres : la Lituanie, la Lettonie, et la Roumanie. La France et la Grande-Bretagne se situent en milieu de classement.

L’étude évalue le bien-être des enfants en termes de leurs conditions matérielles (liées aux revenus du foyer familial,) sanitaires et de sécurité, d’éducation, des comportements dangereux (comme une consommation excessive d’alcool,) et de leur environnement physique, y compris les conditions de logement. L’étude se limite aux pays à hauts revenus, mais les gouvernements nationaux – et même les villes – dans d’autres parties du monde devraient mener une enquête comparable afin d’analyser le bien-être de leurs propres enfants.