electronics assembly line Viviane Moos/CORBIS/Corbis/Getty Images

Les nouvelles technologies seront-elles favorables ou défavorables aux pays en développement?

CAMBRIDGE – Les nouvelles technologies réduisent les prix des biens et services auxquels elles sont appliquées. Elles mènent également à la création de nouveaux produits. Les consommateurs bénéficient de ces améliorations, qu'ils vivent dans des pays riches ou pauvres.

Les téléphones portables sont un exemple clair de l'impact profond que peuvent avoir certaines nouvelles technologies. Cas évident de rattrapage technologique, ils ont fournis aux personnes pauvres dans les pays en développement l'accès aux communications à longue distance, sans devoir passer par des investissements coûteux dans des lignes fixes et d'autres infrastructures. De même, les services bancaires mobiles fournis par les téléphones portables ont rendu possible l’accès aux services financiers dans des régions éloignées sans aucune succursale bancaire.

Ce sont des exemples de technologies qui améliorent la vie des pauvres. Cependant, pour que la technologie apporte une contribution réelle et durable au développement, elle ne doit pas seulement fournir des produits meilleurs et moins chers; elle doit aussi générer plus d’emplois mieux rémunérés. En d'autres termes, il faut aider les pauvres dans leur rôle de producteur comme dans celui de consommateur. Un modèle de croissance que l'économiste Tyler Cowen a appelé « des téléphones portables au lieu d’usines automobiles » pose la question évidente: comment les gens dans les pays en développement peuvent-ils se permettre d'acheter des téléphones portables à la base ?

To continue reading, register now.

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

Subscribe

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

https://prosyn.org/sFVLloIfr