Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

G7 Protests Joerg Koch/Getty Images

La nouvelle réaction anti-mondialisation

PRINCETON – Un sentiment de malaise palpable s'est fait sentir lors du dernier sommet du G-7 à Ise-Shima au Japon. Àla prochaine rencontre des dirigeants des grandes économies développées du monde, nul ne peut dire lequel d'entre eux fera partie des insurgés populistes. Le président Donald Trump pourrait représenter les États-Unis, ou la Présidente Marine Le Pen pourrait représenter la France. Ils pourraient siéger avec le Premier ministre britannique Boris Johnson, le Premier ministre italien Beppe Grillo ou même avec la Chancelière allemande Frauke Petry. Chacun d'eux pourrait se faire le champion du nationalisme et de l'isolationnisme, sous une forme ou une autre.

La réaction contre la mondialisation dure depuis deux décennies. À la fin du XXème siècle, la tendance mondiale était apparemment à la convergence et les gens semblaient consommer partout les mêmes produits. McDonald's a illustré ce genre de mondialisation : casser les magasins de cette chaîne est devenu une forme standard de protestation contre la mondialisation.

Mais ces derniers temps, le caractère de la mondialisation a changé, de même que la réaction contre elle. Bien que le monde soit toujours de plus en plus interconnecté, il existe un sentiment que nous comprenons moins les étrangers. En réponse à l'évolution des préférences des consommateurs (qui sont en l'occurrence de plus en plus pointues), les entreprises délocalisent leur production plus près des marchés où les marchandises seront vendues. Cela affaiblit la croissance du commerce international.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/Ng4VlZrfr;
  1. lhatheway7_Claudio Santistebanpicture alliance via Getty Images_ECBFedLagardePowell Claudio Santisteban/picture alliance via Getty Images

    Restoring Central Banks’ Credibility

    Larry Hatheway

    The old central-bank playbook of slashing interest rates to spur consumption, investment, and employment has become less effective since the 2008 financial crisis. Yet without effective tools and the public's confidence, central banks will be unable to rise to the occasion when the next recession arrives.

    0
  2. fischer163_action press-PoolGetty Images_natoflagsoldiers Action Press-Pool/Getty Images

    The Day After NATO

    Joschka Fischer

    French President Emmanuel Macron has drawn criticism for describing NATO as brain dead and pursuing a rapprochement with Russian President Vladimir Putin. But now that a wayward America could abandon the continent at any moment, Macron's argument for European defense autonomy is difficult to refute.

    9