fremstad1_SAUL-LOEBAFPGetty-Images_green-new-deal SAUL LOEB/AFP/Getty Images

Réchauffement climatique : brisons la camisole de force du néolibéralisme

FORT COLLINS/SARASOTA – Il y a trois ans, un triste événement a marqué l'Histoire des USA : leurs premiers réfugiés climatiques. Du fait de la hausse rapide du niveau de la mer, une petite île de Louisiane, l'île de Jean Charles, est en train d'être submergée. Aussi, la petite communauté d'Amérindiens cajuns qui y habitait depuis longtemps (les Biloxi-Chitimacha-Choctaw) a-t-elle été contrainte d'abandonner les lieux. Dans les années à venir, des centaines de communautés à travers les USA connaîtront le même sort, même si les émissions de gaz à effet de serre cessaient immédiatement.

Malgré le consensus scientifique quant aux causes et aux conséquences désastreuses et imminentes du réchauffement climatique, les dirigeants politiques continuent à faire la sourde oreille. Même avant que Trump ne décide le retrait américain de l'accord de Paris sur le climat de 2015, les USA n'avaient pas pris de mesures suffisantes pour réduire drastiquement leurs émissions. Les militants pour le climat disent de plus en plus que la cause en est le capitalisme, ou plus précisément l'idéologie néolibérale qui domine la politique économique en Occident depuis au moins 40 ans.

Alors que le débat sur un New Deal vert s'enfle, il faut appréhender le rôle que joue le néolibéralisme pour freiner au maximum les réductions d'émissions, l'abandon des énergies fossiles et l'adoption des énergies renouvelables.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/xFUr7RY/fr;
  1. haass102_ATTAKENAREAFPGettyImages_iranianleaderimagebehindmissiles Atta Kenare/AFP/Getty Images

    Taking on Tehran

    Richard N. Haass

    Forty years after the revolution that ousted the Shah, Iran’s unique political-religious system and government appears strong enough to withstand US pressure and to ride out the country's current economic difficulties. So how should the US minimize the risks to the region posed by the regime?

  2. frankel100_SpencerPlattGettyImages_mansitswithumbrellawallstreet Spencer Platt/Getty Images

    The US Recovery Turns Ten

    Jeffrey Frankel

    The best explanation for the current ten-year US economic expansion – tied for the longest since 1854 – is disappointingly simple: the Great Recession was the worst downturn since the 1930s. And if the dates of American business cycles were determined by the rule that most other countries apply, the current expansion would be far from beating the record.

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.