Quand le néolibéralisme rencontre le néo-confucianisme

L’occident a dominé le monde depuis la révolution industrielle. Aujourd’hui, cette domination semble menacée par les héritiers de l’Asie de l’Est du confucianisme, l’idéologie par excellence de la cohésion d’État.

Les siècles d’éducation en matière de confucianisme furent aussi importants à la montée de la super-croissance des économies de l’Asie de l’Est que la conjonction du protestantisme et la montée du capitalisme le furent pour l’occident. Les principes du confucianisme offrent toujours un compas intérieur pour la plupart des Asiatiques de l’Est en notre époque de post-confucianisme, tout comme les admonitions bibliques restent un standard occidental en notre époque post-religieuse.

La poussée fondamentale du confucianisme a peu changé depuis que les disciples de Confucius enregistrèrent ses aphorismes, une génération avant l’époque de Socrate. Le confucianisme, en effet, est devenu l’idéologie officielle de l’État chinois deux siècles avant la naissance du Christ.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/HRiRHGt/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.