Les Voisins

TEL AVIV – Les  opérations militaires de Gaza, dont le nom de code, “Plomb durci,” se réfère à une comptine de Hanoukka où il est question d’une petite toupie faite de plomb fondu et qui est l’un des symboles de cette fête, nous rappellent, à nous Israéliens, un fait fondamental: Gaza n’est ni le Vietnam, ni l’Irak, ni l’Afghanistan, ni même le Liban. C’est une région qui fait partie d’un pays que nous partageons avec les Palestiniens. Un pays que nous appelons Israël et qu’ils appellent la Palestine.

Un million et demi de personnes vivent à Gaza. Ils font partie d’un peuple, dont 1,3 million d’autres personnes vivent en Israël et 2 autres millions en Cisjordanie. Les hommes et les femmes de Gaza sont nos voisins et nous vivons côte à côte depuis longtemps, même si une frontière nous sépare.

Nos maisons et nos villes ne sont qu’à quelques kilomètres les unes des autres, nos champs touchent les leurs. Les hommes de Gaza, ces activistes ou ces policiers du Hamas que nous observons à travers nos jumelles militaires, étaient auparavant les activistes et les policiers du Fatah.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/HbtTd6z/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.