2

Des femmes impuissantes au pouvoir ?

NEW YORK – Les femmes vont-elles parvenir à faire entendre leur voix en tant que leaders politiques ? Sont-elles capables de remporter plus de scrutins, mais aussi finalement de faire campagne et de gouverner avec pas plus (voire moins) de mises en examen, de scandales et de moqueries de la part de leurs pairs masculins ?

À première vue, il peut sembler que nous ayons atteint ce point de rupture où le genre n'est plus un enjeu déterminant. Aux États-Unis, Hillary Clinton se prépare à briguer pour deuxième fois la présidence, et Janet Yellen est la première femme à présider la Réserve fédérale américaine, que l'on considère comme l'un des postes les plus puissants du monde.

En outre, de nombreuses séries télés aux États-Unis présentent actuellement des femmes incarnant de hauts responsables politiques : « Madame Secretary », avec l'improbable Téa Leoni dans le rôle d'une avenante Secrétaire d'État américaine, et «Veep » avec Julia Louis-Dreyfus dans celui d'une vice-présidente charmante et comique. L'enjeu principal dans ces programmes de télévision ne tient pas au fait que les rôles principaux soient joués par des femmes. C'est bien le personnage et non pas le genre, qui structure le récit.

En dehors des États-Unis, des femmes sont déjà parvenues au plus haut niveau du pouvoir. En Allemagne, la Chancelière Angela Merkel, qui a remporté trois fois les élections législatives, est respectée ou détestée pour ses mesures d'austérité, pas à cause de son sexe. La présidente de l'Argentine Cristina Fernández de Kirchner est attaquée pour la mauvaise gestion de l'économie, et à cause des intérêts bancaires américains qui la forcent à restructurer la dette sur les créanciers de son pays, mais pas parce qu'elle est une femme. En Israël, quelques fines lames attaquent la Ministre de la Justice, Tzipi Livni, de pencher légèrement à gauche en faveur d'un État palestinien, tout comme ils attaqueraient un homme dans cette même position. Et les femmes ont obtenu le titre de Premier ministre dans tous les pays scandinaves, sauf en Suède.