Heavily Polluted Air of Birmingham Wikimedia Commons

Les grands dragons du carbone devant la justice climatique

BONN – Une étude majeure publiée en novembre dernier a fait ressortir que les activités de seulement 90 producteurs de charbon, de pétrole, de gaz ainsi que de ciment, baptisés de « grands dragons du carbone » ont été reconnues responsables de 63 % de toutes les émissions de CO2 depuis le début de la révolution industrielle.

L’étude a été publiée quelques semaines seulement après que le typhon Haiyan (connu localement sous le nom de Yolanda) ait dévasté la région de Tacloban dans les Philippines. Accompagné de vents dont la vitesse inégalée excédait 315 km/h, le cyclone a causé la mort de 6300 personnes et jeté sur le pavé 4 millions de résidents tout en causant plus de 2 milliards $ de dégâts.

Haiyan et sa dévastation sont devenus le cri de ralliement des délégués de la Conférence des changements climatiques aux Nations unies à Varsovie. À titre de riposte, ils se sont entendus pour établir un mécanisme international de compensation des pertes et dommages encourus par les pays qui sont dans l’incapacité de s’adapter ou de se protéger des pires effets du réchauffement planétaire.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/krvsUL8/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.