Le dernier numéro de Moucharraf ?

Désespéré de conserver le pouvoir, Pervez Moucharraf a tourné le dos au cadre constitutionnel du Pakistan et déclaré l’état d’urgence. Dans quel but ? Pour étouffer un système judiciaire indépendant et des médias libres. Il a tenté de faire passer cette action – ingénieusement, quoique sans vergogne – pour une mesure visant à amener la stabilité et à renforcer la guerre contre la terreur. On ne saurait être plus loin de la vérité. Si l’on se fie à l’histoire du Pakistan, la décision d’imposer la loi martiale risque d’être la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Le Général Moucharraf est apparu sur la scène nationale le 12 octobre 1999, lorsqu’il a forcé le gouvernement élu à démissionner et annoncé son projet ambitieux de « construction d’une nation ». Bon nombre de Pakistanais – qui avaient perdu toute illusion sur la classe politique du pays – sont restés silencieux, pensant qu’il tiendrait ses promesses. Le 11 septembre 2001, les attaques terroristes sur l’Amérique ont placé Moucharraf sur le devant de la scène internationale, alors qu’il décidait de soutenir les Etats-Unis dans la guerre contre la terreur, plutôt que les Talibans.

Moucharraf a pris des mesures contre des militants religieux au Pakistan et contre ceux qui luttent contre les forces indiennes au Cachemire. Le Pakistan a donc été récompensé par l’assistance et les armes des États-Unis. Pour mieux redistribuer ses cartes, Moucharraf a envoyé l’armée pakistanaise dans les zones ethniques qui longent l’Afghanistan, pour la première fois depuis l’indépendance du Pakistan. Les opérations contre les forces des Talibans et d’Al‑Qaeda ont obtenu des résultats mitigés.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/CL9KfQ5/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.