0

Les Muppets, ambassadeurs de la paix au Moyen Orient

NEW YORK – Des marionnettes en peluche fluo peuvent-elles donner des conseils pour calmer la virulence du conflit israélo-palestinien ?

L’empire des Muppets est planétaire. Ceux qui ont grandi avec l’émission télévisuelle éducative 1, rue Sésame ou le Muppet Show, savent qu’elle donnait de petites leçons de calcul, de lecture et de sociabilité aux enfants de cinq ans. En fait, l’ambition des producteurs de Sesame Street va plus loin : trouver des partenaires dans le monde en développement (ainsi qu’en Arabie saoudite, en Afrique du Sud et au Pakistan) pour que le message de paix et de tolérance de leurs créatures pelucheuses soit entendu partout.

Un documentaire intitulé When Muppets Dream of Peace [Quand les Muppets rêvent de paix] retrace la réalisation poignante d’un programme conjoint au Moyen Orient, aidée et modérée par une équipe de production jordanienne. A l’instar de tant de partenariats éducatifs ou culturels israélo-palestiniens, ce projet est parti d’un idéalisme plein de bons sentiments. D’après le reportage néanmoins (et un entretien récent entre les réalisateurs de l’émission et le porte-parole des Muppets à New York) le partenariat a pâti des mêmes défauts que les autres du genre.

A l’origine, le projet – comme tant d’autres similaires – reposait sur une idée de parité : les équipes de productions israéliennes et palestiniennes travailleraient ensemble. Mais les partenaires palestiniens ont émis leur véto partant du principe qu’ils « n’étaient pas encore prêts ». Pouvaient-ils avoir leur propre Muppet Show ? La réponse était claire : le financement irait à un projet commun.