South Korean delegation (R) shakes hands with North Korean delegation (L) South Korean Unification Ministry handout/Getty Images

La Realpolitik olympique de Moon Jae-in

SÉOUL – Le Président sud-coréen Moon Jae-in a bien démarré cette nouvelle année. Non seulement il a fait négocier un accord pour faire venir la Corée du Nord aux Jeux olympiques d'hiver à Pyeongchang ; mais il a également convaincu le président des États-Unis Donald Trump que cela était en fait une idée de Trump.

Avec son coup olympique, Moon a géré la menace nord-coréenne sur les Jeux et a évité toute réaction violente de la part des États-Unis. Pourtant l'accord conclu entre la Corée du Nord et du Sud dans le village frontière de Panmunjom ce mois-ci a peu de chances de conduire à des pourparlers sur le désarmement nucléaire.

En revanche, une fois les Jeux terminés, le Nord va probablement utiliser l'ouverture diplomatique actuelle pour procéder à des sondages dans d'autres domaines indépendants de son programme nucléaire, ce qui, à son tour, soulèvera un ensemble de questions familières difficiles pour les relations entre les États-Unis et la Corée du Sud.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/bpy50mj/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.