Mitt Romney et les quatre déficits de l’Amérique

BERKELEY – Les Etats-Unis sont en proie à quatre déficits: un déficit budgétaire, un déficit d'emplois, un déficit de l'investissement public et un déficit d’opportunités. Les propositions budgétaires présentées par le candidat présidentiel Mitt Romney et son colistier, Paul Ryan, pourraient réduire le déficit budgétaire, mais ne feraient qu'aggraver les trois autres.

Bien sûr, Romney et Ryan n'ont donné aucun détail sur la façon dont ils comptaient réduire le déficit budgétaire, en préférant des assertions du type « faites-nous confiance ». Ceci dit, l'orientation générale de leurs propositions est claire: davantage de réductions d’impôts, bénéficiant de manière disproportionnée les individus les plus riches, couplées à coupes significatives dans les dépenses discrétionnaires hors défense, affectant de manière disproportionnée tous les autres – et affaiblissant les perspectives de croissance de l'économie.

Malgré 30 mois de croissance de l'emploi dans le secteur privé, les États-Unis restent confrontés à un important déficit d'emplois. Le taux de chômage est encore plus de deux points de pourcentage au-dessus du taux « normal » (lorsque l'économie est proche de sa pleine capacité). Par ailleurs, le taux de participation de la main-d'œuvre reste à des niveaux historiquement bas.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/jgwUkWp/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.