Members of the Egyptian startup business KHALED DESOUKI/AFP/Getty Images

Une nouvelle économie pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord

WASHINGTON – Les pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) possèdent tous les atouts nécessaires pour faire un grand bond dans l’avenir numérique. Leur population est jeune, instruite et déjà largement convertie aux nouvelles technologies digitales et mobiles. Cette conjonction de facteurs favorables pourrait insuffler un élan formidable à la croissance et à la création d’emplois… ou pas.

Les dépenses publiques, sur lesquelles reposait jusqu’alors le développement de ces pays, ont atteint leur limite. Le secteur public ne pouvant plus absorber les diplômés de l’université, toujours plus nombreux, la région MENA affiche aujourd’hui l’un des taux de chômage des jeunes parmi les plus élevés du monde.

L’économie numérique offre la perspective d’un changement de cap, mais son potentiel est encore loin d’être exploité, et les jeunes rencontrent des difficultés pour utiliser la technologie à des fins productives. Alors que l’usage d’internet et des smartphones s’est généralisé dans la région, les jeunes s’en servent plus pour accéder aux réseaux sociaux que pour se lancer dans l’entrepreneuriat.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/c1tTOk6/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.