Micro-Europe

STOCKHOLM – Tandis que la chute de Wall Street handicape les Etats-Unis, l'Europe devrait vivre son heure de gloire. Et pourtant, son rayonnement dans le monde s’est affaibli. L’Union européenne est moins écoutée qu’il y a quinze ans. Comme le dit l’éminent diplomate et universitaire singapourien Kishore Mahbubani : « les européens sont étrangers aux grandes questions planétaires. Tout à leurs procédures internes et à leur arrogance culturelle, ils craignent les Etats-Unis et sont aveugles à la montée de l’Orient. »

Si l’Europe souhaite décrocher un rôle de leader mondial, elle doit inverser son déclin économique de longue date. Les signes de ce déclin sont les suivants :

·        Propriété  : Des sociétés européennes ont dominé le monde en développement des siècles durant, mais cette tendance s’inverse. Investisseurs indiens et moyen-orientaux, entre autres, rachètent les aciéries et les équipementiers automobiles européens. La Chine et la Russie sont à surveiller dans les années qui suivent.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/7RWCg5m/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.