0

De la crise financière à la crise nucléaire

BRUXELLES – Les métaphores utilisées lors de la crise financière de 2008-2009 - tremblement de terre, tsunami, désintégration, cygne noir [événement imprévisible, aussi improbable que la rencontre avec un cygne noir] et retombée - reviennent comme un boomerang, littéralement recyclées. Car la crise financière et la crise nucléaire de Fukushima au Japon ont au moins quatre points communs :

- La métaphore du "cygne noir" suggère qu'il est difficile d'évaluer les risques de systèmes complexes.

- Les régulateurs ont été incapables de prévoir ou de prévenir la crise.

- Intrinsèquement, les retombées ne connaissent pas de frontières