De la crise financière à la crise nucléaire

BRUXELLES – Les métaphores utilisées lors de la crise financière de 2008-2009 - tremblement de terre, tsunami, désintégration, cygne noir [événement imprévisible, aussi improbable que la rencontre avec un cygne noir] et retombée - reviennent comme un boomerang, littéralement recyclées. Car la crise financière et la crise nucléaire de Fukushima au Japon ont au moins quatre points communs :

- La métaphore du "cygne noir" suggère qu'il est difficile d'évaluer les risques de systèmes complexes.

- Les régulateurs ont été incapables de prévoir ou de prévenir la crise.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/KZhFlVU/fr;