boskin61_ATTILA KISBENEDEKAFPGetty Images_hungary border fence Attila Kisbenedek/AFP/Getty Images

Immigration, décentralisation, fin du mois et fin du monde

STANFORD – Dans de nombreux pays du monde, l'année 2018 s'est terminée de manière plus ou moins chaotique pour les marchés financiers, la politique climatique et les dirigeants politiques. La crise financière mondiale et de la Grande récession qui a suivi ont été lourdes de conséquences. Il en a été de même de l'évolution économique, technologique, culturelle et démographique à long terme. Dans plusieurs pays, toute une partie de la population s'est sentie négligée par le pouvoir politique, et/ou laissée pour compte sur le plan économique, et culturellement déphasée. Son mécontentement, qu'il se soit exprimé dans les urnes, sur Internet ou dans la rue, a beaucoup affaibli les dirigeants politiques.

Au début de son quatrième mandat, la chancelière allemande Angela Merkel, semblait être la dirigeante de fait de l'UE, jusqu'à sa décision fatidique en 2015 d'accueillir plus d'un million de réfugiés. Sans compter les politiciens qui brandissent l'immigration comme un épouvantail, la réaction - alimentée par la pression supplémentaire sur les services publics, le budget et le maintien de l'ordre - a été brutale. La chancelière en est ressortie affaiblie, au point de ne pas s'être présentée à la réélection à la tête de son parti en décembre et de ne pas briguer un nouveau mandat en 2021, à l'issue de son mandat actuel.

L'hostilité aux migrants ne se limite pas à l'Allemagne. De l'Italie à la Pologne, elle a servi aux partis populistes à parvenir au pouvoir. La Hongrie a érigé du fil fer barbelé pour empêcher les réfugiés d'entrer dans le pays. Le Danemark a confisqué les biens des migrants et il est prêt à envoyer sur une île inhabitée des centaines de demandeurs d'asile dont la demande a été rejetée mais qui sont inexpulsables. Cette île au large des côtes danoises a servi dans le passé de centre de recherche sur des animaux atteints de maladies contagieuses.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/F2DPc2ufr