macron Aurore Belot/AFP/Getty Images

La méthode Macron

LONDRES – L’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République française offre à l’Union européenne l’opportunité de dépasser les conflits internes qui ont précipité sa désintégration. Plutôt que d’œuvrer exclusivement aux côtés des vieilles élites ou des nouveaux acteurs populistes, Macron a promis de rallier un large soutien politique sous la bannière d’une réforme de l’Europe. Mais peut-il réellement conférer un nouveau souffle à un projet en difficulté ?

Lors de sa rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel, Macron a proposé un projet consistant à mettre un terme à cette forme de guerre froide qui oppose le nord et le sud de l’Europe, à savoir les partisans de l’austérité et les responsables davantage favorables à des politiques de croissance. Sa rencontre avec le président russe Vladimir Poutine cette semaine confère par ailleurs à Macron l’opportunité d’atténuer la division entre les flancs est et ouest de l’UE, dont le premier entend simplement contenir la Russie, et le second lui faire face.

De même, Macron s’efforce de réconcilier l’idée d’une Europe accueillante avec celle d’une Europe forteresse. Le président français entend intégrer davantage de réfugiés, tout en préconisant la création d’une force de 5 000 soldats aux frontières de l’UE, et en accélérant le rapatriement des migrants illégaux.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/Wpqmi2X/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.