Sourds à la réalité ?

Les organisateurs des concerts Live Earth de samedi espèrent que la planète retiendra un message on ne peut plus clair : le changement climatique est la plus grave menace qui pèse sur la Terre. Lancés par l'ancien vice-président Al Gore, les concerts Live Earth constituent la plus grande opération de show business militant de l'Histoire.

Mais faire du réchauffement climatique la priorité des priorités signifie que l'on fait passer au second rang d'autres problèmes, ce que reconnaissent certains militants. Ainsi, l'écrivain australien Tim Flannery a récemment déclaré que le changement climatique est "le seul problème qui doit retenir notre attention pour la prochaine décennie". Allez dire cela aux quatre millions de personnes qui meurent de faim, aux trois millions de victimes du sida ou aux milliards de gens qui n'ont pas accès à l'eau potable !

Le réchauffement climatique dû à l'homme mérite l'attention, et il l'a obtenu, grâce à Gore, à Flannery et à d'autres. Avant même que ne résonne la première note des concerts de "la prise de conscience", une bonne partie des pays riches sont déjà convaincus que le réchauffement climatique est le principal problème qui se pose à la planète.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/zHtmlHXfr