roach125_Spencer PlattGetty Images_covid empty street Spencer Platt/Getty Images

Les limites du rebond de la consommation aux USA

NEW HAVEN – Lorsque l’aiguille a pénétré mon bras pour la deuxième injection de vaccin, j'ai ressenti la montée quasi instantanée de mes désirs différés. Après presque un an de restrictions diverses, il était temps d’y laisser libre cours.

J'ai eu la chance d’être assez vieux pour être inclus dans la première vague de vaccination, et le reste des Américains est sur le point de suivre. Il est devenu plausible qu'une vaccination à grande échelle conduise à l’immunité collective d'ici la fin de l'année. L’argument est largement écarté par les marchés financiers ; néanmoins avec la fin du cauchemar de la pandémie, vient l'idée que longtemps restreints dans leurs dépenses, les Américains consommeront enfin à tire-larigot et profiteront d’une magnifique reprise en V.

Si seulement cela pouvait être vrai ! Le concept de demande latente est bien connu en économie. Il s'applique généralement à la consommation de biens durables (voitures, meubles, électroménagers, etc.), mais il est aussi utilisé pour l’immobilier résidentiel, les usines et les machines industrielles.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/u22cmrXfr