Skip to main content

Following from Above

PARIS – L'intervention militaire française au Mali, qui se poursuit à un rythme extrêmement soutenu, a mis en évidence trois éléments essentiels.

Le premier est de confirmer la capacité de la France à s'imposer comme le premier acteur stratégique européen. À la fois parce qu'elle dispose d'un outil militaire important particulièrement réactif, révélé déjà lors de son intervention en Libye. Ensuite parce que cette capacité militaire est articulée à une vision du monde et non à la simple défense d'intérêts marchands.

Au Mali, la France ne cherche ni à mettre main basse sur des ressources ni à exporter la démocratie et encore moins à prolonger une Françafrique à laquelle elle ne croît plus. Elle vise plus prosaïquement à stabiliser une région soumise à une pression islamiste violente, exercée de surcroît par des forces non maliennes, et susceptible de déstabiliser l'ensemble de la sous-région tout en menaçant l'Europe.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/oQlS1H6/fr;
  1. bildt69_DELIL SOULEIMANAFP via Getty Images_syriansoldiermissilegun Delil Souleiman/AFP/Getty Images

    Time to Bite the Bullet in Syria

    Carl Bildt

    US President Donald Trump's impulsive decision to pull American troops out of northern Syria and allow Turkey to launch a military campaign against the Kurds there has proved utterly disastrous. But a crisis was already inevitable, given the realities on the ground and the absence of a coherent US or Western policy in Syria.

    8

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions