Tirer les leçons des crises

PRINCETON – Les crises, particulièrement les plus graves, sont souvent des opportunités d’apprentissage. Malheureusement, jusqu’à présent, le monde semble avoir appris fort peu de la crise financière récente. En fait, la situation aujourd’hui est tout aussi dangereuse qu’elle ne l’était en 2007 : les Etats-Unis s’inquiètent de leur reprise économique anémique, l’Europe est paralysée par la crainte pour la survie de sa zone monétaire et les marchés émergents se battent contre des bulles du prix des actifs.

Tirer des leçons des crises consiste en partie en un exercice d’analyse de ce qui a mal tourné. Mais il s’agit aussi de tirer des solutions. De manière collective, nous avons assez bien réussi sur le premier point, mais avons lamentablement échoué sur le second.

La plupart des explications des causes de la crise financière post 2007 indiquent cinq sources d’instabilité. Premièrement, la crise fut précipitée par les particularités du marché immobilier américain, par des incitants gouvernementaux pour augmenter l’achat de maisons et par une politique de crédit imprudente des institutions financières. 

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/ZlfiHQG/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.