0

La Faillite des dictatures macroéconomiques de l'Amérique latine

par Enrique Dussel Peters

Dans les années 1990, les Latino-Américains se voyaient félicités pour s'être débarrassés, enfin, des dictatures militaires qui ont entaché l'histoire de tout leur continent. Malheureusement, la dictature des généraux fut remplacée par la dictature d'une idée : la stabilisation macroéconomique. Aujourd'hui, cette dictature commence elle aussi à s'effondrer. Espérons qu'elle sera rapidement enterrée.

Dans le sillage de l'effondrement total et général de l'Argentine et le ralentissement de la croissance économique dans la région, les discussions sur les politiques économiques se sont intensifiées. Qu'est-ce que l'Amérique latine a réellement gagné, se demande-t-on, des politiques macroéconomiques restrictives qu'elle a mises en place, pour la plupart, depuis la crise de la dette dans les années 1980 ? Les gens s'en portent-ils mieux ? Le continent a-t-il appris la leçon de cette expérience ? Le temps est-il venu de se débarrasser de cette dictature ?

Au début des années 1980, la majeure partie de l'Amérique latine connaissait de graves problèmes économiques : une inflation à trois chiffres, des déficits publics énormes et des taux de croissance négatifs, après des décennies de politiques macroéconomiques qui mettaient l'accent sur les substitutions des importations. Jusqu'à ce qu'un groupe d'économistes latino-américains formés dans les universités américaines commence à suggérer une stratégie de développement totalement différente.