DNC Convention before hack Joe Raedle/Getty Images

Le Kremlin et les élections américaines

CAMBRIDGE – Début novembre, le président américain Barack Obama aurait contacté personnellement le président russe Vladimir Poutine pour le mettre en garde contre des cyber-attaques visant les élections présidentielles américaines. Le mois précédent, le Directeur du Renseignement National James Clapper et Jeh Johnson, le Secrétaire à la sécurité intérieure, ont accusé publiquement les plus hauts fonctionnaires russes d'utiliser des cyber-attaques pour à « interférer dans le processus électoral américain. »

Au lendemain des élections du 8 novembre, rien ne prouve que le piratage informatique ait interféré avec les urnes électroniques ni avec tout autre élément du système électoral. Mais pour des élections qui se sont jouées à 100 000 votes dans trois États clés, certains observateurs affirment qu'une cyber-interférence russe dans le processus politique peut avoir eu un impact significatif.

Peut-on dissuader à l'avenir des comportements russes de cette sorte ? La dissuasion porte toujours sur une personne et sur ce que l'on cherche à la dissuader de faire.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/FU2S4eH/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.