Empowering Indian teenage girls Hindustan Times/Getty Images

Libérer le potentiel des filles

NEW YORK – J'ai visité dernièrement un « girls club » - un espace sécurisé où des adolescentes se réunissent avec des mentors formés pour construire leurs réseaux sociaux et pour acquérir des aptitudes de la vie quotidienne - dans le district de Tonk au Rajasthan en Inde. À mon arrivée, j'ai été accueilli par un groupe d'adolescentes qui sautaient de joie au bord de la route, si pleines d'énergie et de rires que je n'ai pas pu m'empêcher de sourire à mon tour. Imaginez un peu, me suis-je dit, le potentiel de 600 millions de filles comme elles.

La plus importante génération de jeunes filles âgées de 10 à 19 ans de toute l'histoire se trouve là, prête à imposer sa marque sur le monde. Des gouvernements, des organisations de développement et des institutions privées désirent aider à traduire le potentiel de cette jeunesse en un moteur de créativité, de croissance économique et de progrès social. Mais sur la voie d'un tel avenir, les filles continuent à être confrontées à des obstacles importants.

Quelques 170 millions de filles (près d'un tiers des filles dans le monde), ne sont pas inscrites à l'école. C'est une grande occasion manquée : pour chaque année de scolarité, la perte de revenu potentiel d'une fille tombe de 10 à 20 %. Pourtant il y a des obstacles importants à une meilleure scolarisation, à commencer par la persistance du mariage des enfants.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/KyZSpCf/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.