0

Les nouveaux leaders des géants de l'Asie

BALI – Plus d'un tiers de la population mondiale habite dans seulement trois pays : la Chine, l'Inde et l'Indonésie. C'est un moment crucial façonner l'avenir de l'économie mondiale. En effet, ces trois pays traversent des transitions politiques importantes : qu'il s'agisse aussi bien d'élire un nouveau leader, ou bien de connaître premières décisions clés d'un leader nouvellement établi. Si Narendra Modi et Joko « Jokowi » Widodo remportent respectivement les prochaines élections en Inde et en Indonésie, ils se joindront alors au Président chinois Xi Jinping dans son effort pour stimuler la croissance économique de la région. Cela va vraisemblablement entraîner une ascension bien plus rapide de l'Asie dans sa suprématie économique mondiale.

Xi a centralisé le pouvoir à un degré remarquable, en un an de mandat au poste de Président de la République populaire de Chine. Non content de s'être lui-même nommé Secrétaire général du Parti communiste chinois et président de la Commission militaire centrale, il a également neutralisé ses rivaux potentiels, dont Bo Xilai, l'ancien patron du parti de Chongqing et l'ancien chef de la sécurité Zhou Yongkang.

Consolider son pouvoir dans un pays aussi étendu et complexe que la Chine est extrêmement difficile : à ce titre, le moins que l'on puisse dire, c'est que l'exploit de Xi est remarquable. Après tout, il aura fallu beaucoup plus de temps à Hu Jintao, le prédécesseur de Xi, pour parvenir à un niveau d'autorité comparable. Il ne s'agit pourtant que d'une première étape. Xi tente à présent d'utiliser son pouvoir pour faire passer des réformes difficiles, auxquelles Hu et son Premier ministre Wen Jiabao n'auraient pas accordé toute l'attention requise.

Malgré la pression pour rattraper le temps perdu, Xi sait qu'il doit se montrer pragmatique dans ses efforts de réforme. Tout d'abord, il doit établir un consensus national capable de surmonter les puissants intérêts qui s'opposent à ces changements (à savoir la dissolution des monopoles, la réglementation améliorée des marchés, une plus grande transparence et la réforme fiscale) afin d'uniformiser les règles économiques mondiales.