A protestor stand next to a 50 euro note dummy Panayiotis Tzamaros/NurPhoto/Getty Images

La feuille de route de Jean-Claude Juncker pour la catastrophe européenne

MUNICH – Un groupe de randonneurs s'est égaré. Ils veulent parvenir à un château sur une colline au loin, mais leur itinéraire semble les conduire vers une direction différente. Et leur chef de leur répéter à l'envi : « Hâtez-vous ! »

La zone euro se trouve actuellement dans la même situation que ces randonneurs. Il est à présent de plus en plus clair que le choix de l'euro n'était pas le bon chemin. La monnaie unique a provoqué une bulle de crédit inflationniste dans le Sud de l'Europe. Lorsque la bulle a éclaté, la compétitivité de la région a été détruite et le Nord de l'Europe a dû fournir d'énormes garanties de prêt, du crédit public et des transferts. Ces mesures ont soutenu les mauvais prix relatifs qui ont résulté de la bulle et ont dissimulé le problème sous-jacent.

Pendant ce temps, les Accords de Schengen, qui ont supprimé la plupart des contrôles aux frontières entre États membres de l'Union européenne, ont facilité la capacité des migrants des régions les plus pauvres d'Asie et d'Afrique à affluer vers les États providences du Nord au cours des dernières années.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/6omKWo0/fr;

Handpicked to read next