Repenser les modèles de commercialisation des pharmaceutiques

ZURICH – Les besoins mondiaux en santé connaissent de grands changements. L’évolution de la démographie, les changements des catégories de maladie et le financement public mis à rude épreuve placent des contraintes additionnelles sur les systèmes de santé. Tant dans les pays développés qu’en développement, les nouvelles exigences ne peuvent être satisfaites si le système de santé continue de fonctionner comme avant. De nouveaux modes d’exploitation sont nécessaires pour diluer les risques, adopter une vision élargie de la santé et répondre aux besoins des personnes les plus démunies du monde.

L’évolution démographique présentera des défis majeurs pour la planification à long terme de la santé dans beaucoup de pays. D’ici 2050, le nombre de personnes dans le monde qui atteindra l’âge de 60 ans ou plus dépassera le nombre d’enfants de moins de 15 ans. De plus, un autre trois milliards de personnes entrera dans la classe moyenne mondiale dans les deux prochaines décennies, modifiant la nature des problèmes de santé que les pays devront régler ainsi que le mode de financement du système de santé.

Au même moment, les maladies non transmissibles, comme le cancer, les maladies du cœur, et le diabète, sont à la hausse, tandis que des conditions auparavant mortelles, comme le VIH et le SIDA, sont maintenant mieux traitées et sont maintenant classées dans la catégorie des maladies chroniques.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/qpN9WeZ/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.