2

L'Age du développement durable

NEW-YORK – Il y a un peu plus de 50 ans, John Kennedy déclarait que "L'homme tient entre ses mains de mortel le pouvoir d'abolir toutes les formes de pauvreté et toutes les formes de vie humaine". Ces paroles sont de toute actualité, elles résonnent encore aujourd'hui comme un appel urgent.

Si elle en a la volonté, notre génération peut mettre fin à l'extrême pauvreté, mais elle pourrait aussi mettre fin à la vie sur Terre en détruisant l'environnement naturel.

Erdogan

Whither Turkey?

Sinan Ülgen engages the views of Carl Bildt, Dani Rodrik, Marietje Schaake, and others on the future of one of the world’s most strategically important countries in the aftermath of July’s failed coup.

Par nécessité nous sommes entrés dans l'Age du développement durable. Je suis donc particulièrement enthousiaste à l'idée de lancer dès janvier 2014 un cours universitaire interdisciplinaire en ligne et gratuit, du même nom (on peut s'y inscrire en cliquant sur ce lien).

Le développement durable est à la fois un outil de compréhension du monde et un outil pour contribuer à le sauver. Ainsi pour appréhender le monde, les praticiens du développement durable analysent-ils les interactions entre économie, environnement, politique et culture et leurs conséquences sur la prospérité, l'inclusion sociale et l'écologie. Les étudiants en développement durable doivent donc étudier tout un éventail de matières, entre autres le développement économique, l'éducation, les systèmes de soins, le réchauffement climatique, les systèmes énergétiques, la biodiversité et l'urbanisation.

En tant qu'outil qui contribue à sauver la planète, le développement durable encourage à une approche holistique de la qualité de vie en y incluant le progrès économique, les liens sociaux et la qualité de l'environnement. Il est de plus en plus urgent de répondre aux défis auxquels nous sommes confrontés, car l'économie mondiale en croissance rapide entraîne une destruction massive de l'environnement, tandis que les nouvelles technologies appellent à de nouvelles qualifications. Les jeunes gens qui ne disposent pas de la formation et des compétences voulues risquent d'avoir de plus en plus de difficulté à trouver un emploi et un salaire décents.

Je pense que le développement durable deviendra le principe organisateur de notre politique, de notre économie et même de notre éthique dans les années à venir. Les différents Etats de la planète ont déjà convenu de le mettre au cœur du programme de développement mondial après 2015. Ils vont adopter prochainement les Objectifs du développement durable (SDG, Sustainable Development Goals) qui contribueront à placer le monde du 21° siècle sur une trajectoire plus sûre et plus équitable. De la même manière que les Objectifs de développement pour le millénaire adoptés en 2000 se sont révélés très efficaces dans le combat contre la pauvreté et les maladies, les Objectifs du développement durable (qui vont leur succéder dans deux ans) devraient permettre de répondre aux défis mondiaux qui se posent dans divers domaines tels l'énergie, l'alimentation, l'eau, le climat et l'emploi.

L'enseignement en ligne gratuit sur le développement durable peut favoriser l'émergence de solutions au niveau de la planète. L'enseignement en ligne fait partie de la révolution de l'information qui est en cours - une révolution qui redessine fondamentalement l'éducation supérieure, notamment en créant de nouvelles voies d'accès à l'éducation à un plus grand nombre de gens dans le monde.

Je sais cela de ma propre expérience. Durant l'essentiel de mes années en tant que professeur, les principaux outils techniques au service de l'éducation n'ont guère évolué. Je me tenais dans une salle pour donner un cours de 57 minutes. Il est vrai que le tableau noir a fait place au projecteur et ensuite à PowerPoint, mais à part çà, la technologie au service de la salle de cours n'a guère progressé.

Par contre aujourd'hui le système éducatif se transforme brusquement grâce aux nouvelles technologies de l'information. Il est possible de concevoir des cours beaucoup plus variés, enrichis de données, de vidéos et même de discussions en ligne avec des experts où qu'ils soient dans le monde. De plus en plus de personnes à travers le monde peuvent accéder gratuitement à des ressources éducatives de grande qualité, disponibles auparavant seulement pour une minorité favorisée. C'est particulièrement important aujourd'hui, car les défis du développement durable vont exiger partout dans le monde des citoyens bien informés et bien éduqués.

Selon des données récentes, les cours universitaires en ligne atteignent déjà des étudiants dans plus de 190 pays, leur permettant d'assister à des cours, de répondre à des questionnaires, de communiquer avec d'autres étudiants et avec leurs professeurs. L'enseignement en ligne transforme également les interactions dans la salle de cours. Maintenant, plutôt que de m'écouter parler pendant 57 minutes, mes étudiants de l'université Columbia peuvent regarder au préalable les cours en ligne, ce qui permet des discussions plus riches et plus en profondeur dans la salle de cours.

Dans les années à venir, chacun devra se transformer en militant du développement durable chez lui, dans sa ville ou son village et dans son pays. Des milliers de jeunes devront bientôt participer à la résolution des problèmes du réchauffement climatique, de l'eau, de l'énergie, des transports et de l'éducation. Des milliers de villes et 200 pays à travers le monde devront rassembler toutes les parties prenantes (Etat, communes, entreprises, experts et ONG) afin que chacune joue son rôle. A ce moment là l'éducation en ligne gratuite sera un élément clé de la diffusion de l'information nécessaire.

Pour toutes ces raisons, je suis ravi que mon cours s'inscrive dans le cadre plus large d'un programme d'éducation sous les auspices du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon - le RéseaudesSolutions pour le Développement Durable des Nations Unies (SDSN, Sustainable Development Solutions Network) que j'ai l'honneur de diriger. Ce Réseau mobilise l'expertise scientifique et technique d'universités, de la société civile et du secteur privé pour aider à la résolution des problèmes de développement durable à l'échelle locale, nationale et internationale.

L'un de ses objectifs clés est d'atteindre les personnes intéressées dans le monde entier en développant et en mettant en ligne des cours sur le développement durable. Plus d'une douzaine d'institutions se sont déjà engagées à inclure L'Age du développement durable dans leurs formations, adapté au contexte local.

Support Project Syndicate’s mission

Project Syndicate needs your help to provide readers everywhere equal access to the ideas and debates shaping their lives.

Learn more

Le SDSN va encourager les universités du monde entier à se lancer dans l'enseignement en ligne. Ainsi la jeunesse pourra utiliser à profit toute la puissance des outils qui seront bientôt entre ses mains pour répondre aux grands défis mondiaux.

Traduit de l’anglais par Patrice Horovitz