ito6_Takashi AoyamaGetty Images_japancovid Takashi Aoyama/Getty Images

La désespération du Japon face au variant Delta

TOKYO – Avec la propagation du variant Delta, les nouvelles infections par la COVID-19 augmentent dans le monde entier, et beaucoup plus dans les régions et les pays où le taux de vaccination est faible. Le Japon ne fait pas exception. Seulement 40 % environ de sa population est entièrement vaccinée – contre des taux de vaccination de 50 à 65 % dans les autres pays du G7 – et son taux d'infection a fortement augmenté au cours des deux derniers mois. Au 24 août, la moyenne mobile sur sept jours des cas confirmés quotidiens était de 23 036, contre 3 000 seulement un mois plus tôt.

Avant la flambée actuelle, la moyenne la plus élevée sur sept jours était d'environ 6 500, atteinte en janvier puis de nouveau en mai de cette année. Lors de ces précédentes poussées, la déclaration d'urgence du gouvernement japonais et les « demandes » de ne pas sortir ont eu un certain effet. Mais cette fois-ci, les demandes ont été largement ignorées.

L'augmentation du taux d'infection est une mauvaise nouvelle pour un gouvernement qui doit bientôt faire face à des élections générales. Mais il y a deux points positifs. Premièrement, les Jeux olympiques de Tokyo de 2020 se sont déroulés cet été sans incident majeur, et les athlètes japonais ont remporté 27 médailles d'or (le troisième plus grand nombre après les États-Unis et la Chine). Une majorité de Japonais estiment aujourd'hui que c'est une bonne chose d'avoir organisé les Jeux – un changement radical par rapport aux sondages réalisés avant l'événement.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/ClJ7IRufr