6

Retour vers le futur en Ukraine et en Asie

NEW YORK – Alors que les troupes russes occupent le territoire de l'Ukraine et que la marine chinoise croise dans les eaux territoriales des Philippines en mer de Chine du Sud, le monde connaît en ce moment une dangereuse distorsion du temps.

En termes géopolitiques, la Russie et la Chine réactivent les normes du XIXème siècle, quand les Etats s'affrontaient en accumulant de l'armement dans un système de nationalisme débridé et de forte souveraineté de l'Etat. En effet, le Président russe Vladimir Poutine semble essayer de recréer la carte de la Russie tsariste du XIXème siècle en tentant à tout prix d'annexer la Crimée, l'Abkhazie, l'Ossétie du Sud et d'autres parties de l'ancien empire.

De même, la Chine revendique ses droits en mer de Chine du Sud en violation complète de la convention des Nations unies sur le droit de la mer sur la base de vagues histoires d'empires d'autrefois. Les deux pays sont comportent maintenant comme si le pouvoir était un jeu à somme nulle dicté par les anciennes règles de la Realpolitik.

Mais malgré l'avertissement du Secrétaire d'Etat américain John Kerry, qui a déclaré à propos de l'occupation de la Crimée par la Russie, que cela "n'est pas un comportement digne d'une nation adulte du G-8 au XXIème siècle", les Etats-Unis et leurs alliés ont du mal à maintenir l'ordre du monde qui fait suite à la Seconde Guerre Mondiale.