Italys Newly appointed Prime Minister Giuseppe Conte, Italys Interior Minister and deputy Prime Minister Matteo Salvini, Italys Labor and Industry Minister and deputy PM Luigi Di Maio and Italys Undersecretary for Prime Minister Giancarlo Giorgetti ANDREAS SOLARO/AFP/Getty Images

La quadruple menace de l'Italie envers l'Europe

STANFORD – Le nouveau ministre de l'économie et des finances italien Giovanni Tria a cherché à rassurer les marchés financiers en déclarant que le nouveau gouvernement de coalition entre le Mouvement 5 Étoiles et la Ligue ne souhaite ni abandonner l'euro, ni faire exploser déficit budgétaire en violation des règles budgétaires de l'UE. Mais l'Europe n'est pas encore sortie d'affaire. Le gouvernement populiste et eurosceptique d'Italie a encore intensifié les risques à moyen terme posés par le secteur bancaire du pays, par la dette publique, par les politiques migratoires et de main d'œuvre et par le modèle de croissance.

Ce novembre aura lieu le 25ème anniversaire du Traité de Maastricht, qui a transformé la Communauté Économique Européenne en Union Européenne et l'année prochaine aura lieu le 20ème anniversaire du lancement de l'euro. Chaque institution n'a pas simplement survécu, mais s'est étendue, en dépit de défis tels que la crise de la dette souveraine de la Grèce et la décision du Royaume-Uni de quitter l'UE. Mais tandis que la zone euro a survécu à ces tempêtes, une série de questions en suspens continue de la miner.

Ces dernières années, un sentiment nationaliste et anti-immigration de plus en plus fort a provoqué l'essor de partis populistes souhaitant remettre en question des règles de l'UE et défier les bureaucrates de Bruxelles. Depuis la crise financière de 2008, de nombreuses banques européennes se montrent hésitantes et les niveaux de dette souveraine, des entreprises et des ménages restent élevés dans un grand nombre de pays européens. Bien que le chômage ait légèrement chuté, il est toujours deux fois plus important qu'aux États-Unis. Et après une légère hausse récente, le taux global de croissance économique de l'Europe a chuté à nouveau.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/ORPzFD6/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.