23

Isoler Israël

RAMALLAH – Le Premier ministre israélienBenyamin Netanyahou a toutes les raisons de se réjouir. Il a provoqué la surprise en remportant une victoire décisive aux dernières élections législatives, s’assurant ainsi d’un troisième mandat consécutif. Son parti, le Likoud, a obtenu un avantage de cinq sièges à la Knesset sur son principal rival, l’Union sioniste de centre-gauche. Mais il faut s’attendre à ce que les célébrations soient de courte durée. La tactique employée par Netanyahou pour parvenir à ce résultat – en revenant sur son engagement en faveur d’une solution à deux États avec la Palestine et en promettant de poursuivre les implantations de colonies dans les territoires occupés – aura sans doute de graves conséquences politiques et diplomatiques pour Israël.

Ces dernières années, la ligne dure suivie par le Premier ministre hébreu a sapé de manière croissante la crédibilité d’Israël tout en convainquant les Palestiniens vivant dans les territoires occupés qu’un véritable accord avec Israël était impossible. (En fait, les Palestiniens n’ont montré que peu d’intérêt pour le résultat de ces élections).

Maintenant que Netanyahou a durci sa rhétorique, avec pour récompense un renouvellement de son mandat, il faut s’attendre à ce que le mouvement international visant à isoler Israël prenne de l’ampleur. En fait, il ne fait plus aucun sens de soutenir des négociations directes entre Israël et la Palestine parce que les hypothèses qui sous-tendaient cette approche ont volé en éclat.

La première hypothèse était que les deux parties acceptaient la solution à deux États comme base d’un accord de compromis. Et Netanyahou avait de fait déclaré lors d’un discours à l’université Bar Ilan en 2009 qu’il était prêt à accepter la création d’un État palestinien à condition qu’il soit démilitarisé et que les Palestiniens reconnaissent Israël comme la patrie du peuple juif. Ce n’est plus le cas : deux jours avant les élections, Netanyahou a explicitement promis que son gouvernement n’accepterait jamais la création d’un État palestinien.