Israël et l'OTAN : un partenariat indispensable

MADRID – On a souvent avancé l'idée d'intégrer Israël à l'OTAN de manière à pousser l'Etat juif à faire les concessions nécessaires pour parvenir à un accord de paix israélo-arabe. Certains dirigeants israéliens (par exemple le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman) sont convaincus que l'intégration d'Israël à l'OTAN serait une mesure dissuasive majeure à l'égard l'Iran.

Mais du point de vue de l'OTAN il est hautement improbable que l'intégration totale d'Israël au sein de l'Alliance soit possible. L'article 5 de la charte de l'OTAN qui obligerait ses membres à se battre pour Israël si celui-ci était attaqué par l'un quelconque n'importe de ses nombreux ennemis potentiels dans une région endémiquement dangereuse poserait des problèmes au sein de l'Alliance.

De même, il n'est pas sûr que l'appartenance à l'OTAN soit dans l'intérêt d'Israël, un pays dont la doctrine de défense repose depuis toujours sur sa capacité à ne compter que sur ses propres forces et sur la liberté de manœuvre en matière de sécurité. L'alliance tacite avec les USA est une bien meilleure solution.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/xWnBz1Z/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.