L’Impératif démocratique de l’islam

L’élection de Mahmoud Abbas en Palestine et l’élection irakienne du 30 janvier approchant ont centré l’attention internationale sur la question de la compatibilité de l’islam avec les idéaux démocratiques. Le cheik Dia al-Shakarchi, théologien chiite en vue, défend l’idée que non seulement la démocratie est compatible avec l’islam mais également essentielle à cette religion.

Lors de ces 25 dernières années, l’islam a joué un rôle politique toujours plus influent, et pas uniquement dans le monde musulman, et son expression politique relève souvent du radicalisme et de la terreur. Musulmans et non musulmans n'ont pas toujours été d'accord sur le degré de compatibilité de cela avec l’islam tel qu’il existe réellement.

La compréhension de l’islam varie énormément chez les musulmans pratiquants, modérément religieux ou non pratiquants, tout comme chez les élites intellectuelles, les partis politiques et les organisations islamistes. Même les experts occidentaux et les critiques de l’islam ont des avis divergents. Dans l’ensemble, deux images opposées de l’islam coexistent : Un islam paisible, prêt au dialogue et à la coexistence, et un islam fondamentaliste, militant et même terroriste.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/e1SRZae/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.