Muslim women in hijab Asim Bharwani/Flickr

Islam, foi et changement climatique

AMMAN – La Déclaration islamique sur le changement climatique, approuvée en août par des intellectuels musulmans du monde entier, invite les pays à éliminer progressivement les émissions de gaz à effet de serre et à passer à 100% aux énergies renouvelables. Avec 1,6 milliards de Musulmans dans le monde entier, la Déclaration collective envoie un signal fort au Sommet du développement durable des Nations Unies de ce mois-ci et à la Conférence des Nations Unies sur le Changement climatique à Paris en décembre.

Publiée lors d'un colloque de deux jours sur l'Islam et le changement climatique à Istanbul, la Déclaration explique pourquoi les Musulmans doivent être des militants responsables du bien-être de la planète et adresse une série de demandes aux dirigeants du monde et au monde des affaires.

Premièrement, la déclaration invite les décisionnaires chargés de l'élaboration de l'accord global sur le climat qui doit être adopté à Paris, à parvenir « à une conclusion équitable et ferme. » L'accord doit fixer des objectifs clairs et établir des moyens de les surveiller. En outre, les pays prospères et les pays producteurs de pétrole doivent éliminer progressivement leurs émissions de dioxyde de carbone avant le milieu du siècle, doivent se détourner « du profit immoral tiré de l'environnement » et investir dans l'économie verte.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/ZtBmdsW/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.