stockbroker nyse Bryan R. Smith/AFP/Getty Images

Le boom des bénéfices justifie-t-il celui des cours boursiers américains ?

NEW HAVEN – Le marché boursier américain, mesuré selon l’indice mensuel réel S&P Composite ou S&P 500 (ajusté de l’inflation), a été multiplié par 3,3 depuis son creux de mars 2009. Ceci fait du marché boursier américain le marché le plus cher au monde, selon le ratio cours/bénéfice ajusté du cycle (ratio CAPE) que je défends depuis bien longtemps. L’augmentation des cours est-elle justifiée, ou assistons nous actuellement à une bulle ?

Nous pourrions penser que cette hausse est justifiée, dans la mesure où le bénéfice par action réel trimestriel déclaré au S&P 500 a été multiplié par 3,8 globalement au cours de la même période, entre le premier trimestre 2009 et le deuxième trimestre 2018. En réalité, la hausse des cours a été légèrement inférieure à celle des bénéfices.

Bien entendu, 2008 n’a pas été une année comme les autres. Qu’observons-nous si l’on mesure la croissance des bénéfices non pas à compter de 2008, mais à partir du début de l’administration Trump, en janvier 2017 ?

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/F7bldRm/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.