Comment réformer le système financier et monétaire ?

HONG KONG – Ainsi que le montrent l'Asie dans les années 1990 et une décennie plus tard les USA et l'Europe, les systèmes financiers peuvent s'effondrer. Le coût en terme d'interruption de croissance et de chômage en est énorme.

Mais en l'absence de consensus international sur un certain nombre de points essentiels, il n'y aura probablement pas de réforme, ou alors de portée minime. La liberté de mouvement des capitaux, des marchés financiers et des individus - et par conséquent celle d'échapper à la réglementation et aux impôts - est peut-être un frein acceptable et même utile pour se prémunir d'une intervention excessive de l’Etat, sauf quand la course à la dérégulation empêche l'adoption des normes éthiques et prudentielles nécessaires.

Il faut surtout une stratégie cohérente pour faire face à la faillite imminente des institutions "d'importance systémique". Les contribuables et les Etats sont fatigués de sauver des créanciers par crainte d'une contagion destructive des faillites - alors que les plans de secours poussent à une prise de risque excessive.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/w3fkZIt/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.