La Chine est-elle vraiment à l’abri de la crise ?

CAMBRIDGE – En s’adressant au Forum économique mondial annuel de Davos, en Suisse, le Premier ministre chinois Wen Jiabao a détaillé le plan de son gouvernement pour contrer la débâcle économique mondiale au moyen de dépenses et de prêts publics. Il a plus ou moins garanti que la croissance annuelle de la Chine se maintiendrait au-dessus de 8 pour cent en 2009. Les dirigeants économiques et politiques mondiaux, sonnés par la crise, buvaient ses paroles comme du petit lait. 

Mais le gouvernement chinois a-t-il vraiment les moyens de maintenir son économie à flot ? Peut-être, mais c’est loin d’être évident.

L’aggravation de la récession aux Etats-Unis a frappé le secteur des exportations chinoises de plein fouet, comme partout ailleurs en Asie. Le problème immédiat est la contraction du crédit, pas tant en Chine qu’aux Etats-Unis et en Europe, qui empêche de nombreux importateurs de petite et moyenne taille d’accéder aux crédits dont ils ont besoin pour acheter leur stock à l’étranger.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/omwTSSS/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.