0

Iran : le fanatique religieux et la bombe

Alors que se profilent à l'horizon de nouvelles négociations sur le programme nucléaire iranien, il est de toute première importance de savoir qui est le nouveau président iranien, Mahmoud Ahmadinejad. Commençons par le jour où le monde a eu pour la première fois un aperçu de sa personnalité et de son programme extrémiste.

C'était en septembre dernier à New-York, quand il a pris la parole dans l'enceinte des Nations unies. Soudain, il s'est senti entouré d'une lumière divine. Il a narré son expérience lors d'une rencontre avec un ayatollah de renom à Téhéran, qui a été enregistrée en vidéo. Ses paroles et des extraits de la vidéo ont été affichés par le site internet baztab.com, animé par des partisans du régime, favorables à une ligne dure.

Selon la transcription, Ahmadinejad raconte que c'est un membre de son entourage qui le premier lui a parlé de cette lumière : “ Quand vous avez prononcé "Au nom de Dieu…", j'ai vu apparaître une lumière qui vous a baigné et protégé jusqu'à la fin [du discours] ”. Ahmadinejad a confirmé qu'il a perçu ce phénomène. "J'ai ressenti moi-même que soudain l'atmosphère avait changé et que pendant 27 ou 28 minutes, les dirigeants qui étaient là ne pouvaient me quitter du regard… Leurs yeux et leurs oreilles étaient grands ouverts au message de la République islamique", dit-il à l'ayatollah Javadi-Amoli.

La "vision" d'Ahmadinejad à l'ONU pourrait être écartée comme un simple artifice politique, s'il n'avait fait une série de déclarations analogues qui montrent qu'il se voit destiné à présider à la "fin des temps", autrement dit la fin du monde, en préparant le retour du messie des musulmans chiites. Comme l'Iran poursuit un programme nucléaire qui rapproche dangereusement la République islamique de l'arme nucléaire, un dirigeant aux visions messianiques a quelque chose d'inquiétant. C'est bien le même homme qui a récemment juré d'utiliser le renouveau de la puissance iranienne pour "effacer Israël de la carte" et "détruire l'Amérique".