Trump Saudi Arabia Anadolu Agency/Getty Images

Un tournant décisif pour l'Iran ?

DENVER – La visite du président américain Donald Trump en Arabie saoudite a offert un rare aperçu de son programme émergent de politique étrangère. Il est maintenant certain que l'administration Trump va s'abstenir de faire la morale aux dirigeants étrangers sur les faiblesses de leurs pays en matière de démocratie et que la promotion des droits de l'homme va céder le pas à d'autres priorités.

Les efforts visant à encourager la démocratie et le respect des droits de l'homme ont très rarement eu le dessus contre 110 milliards de ventes d'armes, ce qui sera particulièrement vrai au cours de la présidence de Trump. La question de savoir si un partenaire commercial potentiel adhère aux normes internationales en matière de droits de l'homme semble n'avoir aucun rapport avec cette administration.

Mais la véritable nouvelle du voyage de Trump, c'est qu'il a à présent entièrement adopté le monde arabe sunnite, en particulier par son opposition à l'Iran. Dans son discours lors d'une réunion des dirigeants musulmans sunnites à Riyad, Trump a adressé un fort reproche viscéral contre toutes les propositions de l'Iran, notamment contre les récentes élections dans ce pays. Ses remarques ont fait les délices des dirigeants arabes sunnites, qui considèrent l'Iran comme la racine de tous les maux et comme la source de la résurgence chiite en Irak.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/mLYLiB7/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.