Invincible brésil ?

Deux questions dominent le débat économique en Amérique latine ces dernières années. Tout d’abord, quand la période actuelle de grande liquidités internationales finira-t-elle ? Deuxièmement, que se passera-t-il alors ? Nous pourrions aussi y ajouter une troisième question, liée aux autres : les gouvernements latino-américains se préparent-ils à ce moment ? Dans le cas du Brésil, la réponse semble ambiguë, en tout cas à première vue.

D’un côté, le Brésil est resté plus ou moins au point mort en termes de réformes économiques depuis le début de l’administration du président Luiz Inácio Lula da Silva en 2003. Les changements fondamentaux du code des impôts, du code du travail et du système de retraites n’ont simplement pas eu lieu.

D’un autre côté, alors que les prêteurs exigeaient autrefois du Brésil des engagements que sa situation politique l’empêchait de tenir, ces mêmes investisseurs semblent aujourd’hui totalement satisfaits du Brésil, malgré sa politique économique paralytique.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/xEOaFDa/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.