0

La stratégie économique après le 11 septembre

Selon les estimations des compagnies d'assurance, le coût économique direct des attaques terroristes contre les Etats-Unis s'élèverait à 20 milliards de dollars, mais si l'on se réfère à la baisse des marchés financiers, les coûts indirects pourraient être 150 fois supérieurs – de l'ordre de 3000 milliards de dollars. Ce décalage traduit la crainte d'un désordre généralisé pouvant aller jusqu'à la guerre à la suite de ces attaques. La solution ne passe pas par des mesures de stimulation économique en faveur de l’Amérique comme on le demande ici où là, mais par des actes visant à rétablir la confiance et à persuader le monde que le réseau économique international va continuer à fonctionner efficacement et sans interruption.